Transparence

Objectivité

Éthique 

L'ensemble des enquêteurs
et de la direction du MUFON
sont des bénévoles

Les enquêteurs de terrain de MUFON Québec ont la responsabilité de collecter des informations provenant de témoins d'observation d'ovni et de les intégrer dans la base de données internationale du MUFON (CMS). Ces derniers peuvent recevoir des signalements d'ovni de la direction provinciale ou directement des témoins. Lorsqu'un enquêteur est assigné à une observation d'ovni, ce dernier doit selon le cas, se déplacer afin de rencontrer les témoins, prendre des photos/vidéos des lieux concernés, relever des empreintes ou collecter des échantillons

MUFON Québec
a 600 enquêtes
à son actif.

[ Transparence ]

 

Les conclusions des enquêtes complétées sont mises à la disposition du public afin de faire avancer la connaissance sur tout ce qui se rapporte au phénomène ovni.  

[ Enquêtes objectives ]

 

Les enquêteurs du MUFON sont tenus d’étudier chaque cas avec objectivité  et en respectant un protocole scientifique clairement défini.

[ Code d'éthique ]

 

Les enquêteurs du MUFON agissent conformément à un code d'éthique strict basé sur le respect des droits des témoins.  

 Devenir enquêteur de terrain (enquêteur-ufologue)

Les enquêteurs du MUFON ne sont donc pas des chasseurs d'ovni, car leur rôle principal est de rassembler les informations provenant de témoins afin de déterminer la nature de leur observation. Toutefois, en raison du caractère ''exotique'' du phénomène ovni il peut arriver que des enquêteurs soient directement confrontés à des observations ou événements de nature ufologique. Même si ces événements sont plutôt rares, la formation de base d'enquêteur-ufologue du MUFON fournit les outils nécessaires pour faire face à ces situations avec professionnalisme. C'est également grâce à cette formation poussée que les enquêteurs de MUFON Québec peuvent réussir à catégoriser efficacement et en toute objectivité les cas qui leur sont assignés. 

 

Bien que les enquêteurs de terrain du MUFON ne soient pas rémunérés, ceux-ci ont tout de même droit à des indemnités pour couvrir certaines de leurs dépenses lors d'enquêtes de terrain nécessitant un déplacement. Lorsqu'un enquêteur de terrain du MUFON a suffisamment d'expérience, il peut arriver que ce dernier reçoive des cachets dans le cadre de formations ou de conférences.

La formation d’enquêteur de terrain niveau 1

 

Dans le but de donner de solides connaissances générales se rapportant au métier d'enquêteur-ufologue, il est nécessaire que tous les aspirants enquêteurs se familiarisent avec le contenu du Manuel de l'enquêteur du MUFON. Les personnes désirant devenir enquêteur de terrain doivent d'abord et avant tout se procurer le Manuel de l'enquêteur, en étudier le contenu et passer le test inclus à la fin du manuel. 

 

Le test du manuel consiste en 100 questions à choix multiple La note de passage est de 80%. En cas d’un échec, l’étudiant a droit à deux autres essais, et, s’il échoue à ces trois tentatives, il devra conduire des enquêtes à titre d’aspirant-enquêteur pendant une période probatoire de six mois. Après cela, il pourra re-passer le test final et recevra sa certification d’apprenti-enquêteur qu'une fois ce test réussi. Il en coûte 95$ (livraison incluse pour le Québec seulement) pour obtenir le Manuel de l'enquêteur du MUFON (version francophone). 

 

 

Pour recevoir la version francophone du Manuel de l'enquêteur par la poste cliquez ici:

La formation d’enquêteur de terrain niveau 2 : Enquêteur ou enquêtrice certifié(e)

 

Afin de s’assurer que nos enquêteurs soient suffisamment compétents pour mener des entrevues avec des témoins, conduire des enquêtes de terrain et éventuellement contacter des agences externes, nous leur faisons suivre une formation d'enquêteur-ufologue exhaustive. La formation niveau 2 consiste en un cours de 45 heures basé sur le Manuel d'enquêteur du MUFON. Les sujets enseignés sont multiples et variés, allant de l'apprentissage de l'éthique professionnelle en ufologie à l'élaboration d'hypothèses pour classer les cas d'observations. Des mises en situation relatives au métier d'enquêteur-ufologue font également partie de la formation, ainsi qu'une enquête de terrain réelle.

 

Le test final pour obtenir la certification d’enquêteur de terrain consiste en un questionnaire à choix multiple comprenant 100 questions tirées de la formation niveau 2 et du Manuel d’enquêteur. La note de passage est de 80%. En cas d’un échec, l’étudiant a droit à deux autres essais, et, s’il échoue à ces trois tentatives, il devra conduire des enquêtes à titre d’enquêteur-adjoint pendant une période probatoire de six mois. Après cela, il pourra re-passer le test final et recevra sa certification d’enquêteur une fois ce test réussi.

L'inscription à la formation d'enquêteur-ufologue niveau 2

 

Pour une personne désirant devenir enquêteur ou enquêtrice de terrain, il est nécessaire de s’acquitter des frais d'adhésion à MUFON Canada, qui sont de 25$ CAD ainsi que des frais d’adhésion à MUFON International de 59.88$ USD (35$ USD pour renouvellement annuel). Ces frais d'adhésion doivent être renouvelés annuellement pour conserver la certification d'enquêteur. La formation en autodidacte coûte 95$ CAD et la formation avec instructeurs coûte 275$ CAD (manuel inclus).

 

La formation en autodidacte consiste à étudier les cours en format pdf par soi-même et à passer le test théorique à choix multiples. Si l'étudiant réussi ce test, avec une note de passage supérieure ou égale à 80%, il doit ensuite faire au moins une enquête de terrain avec un enquêteur certifié.

 

Pour ce qui est de la formation avec instructeurs, il s'agit d'une formation de 45 heures de cours incluant des mises en situation et une enquête de terrain réelle. Une fois le test réussi, cette formation permet d'obtenir la certification d'enquêteur de terrain, de recevoir une carte d’identité d’enquêteur-ufologue du MUFON ainsi qu’un diplôme officiel de l'organisme certifiant la formation. Dès l'instant où un individu est reçu à titre d'enquêteur certifié, ses coordonnées sont intégrées à la base de données internationale (CMS) du MUFON et des rapports d'observation d'ovni provenant du Québec peuvent lui être attribués.